Police, contrôle social, répression, prison

Entretien avec Mathieu Rigouste à propos de son dernier ouvrage « Les marchands de peur, la bande à Bauer et l’idéologie sécuritaire »

Entretien avec Mathieu Rigouste à propos de son dernier ouvrage « Les marchands de peur, la bande à Bauer et l’idéologie sécuritaire » aux éditions Libertalia. La peur est un outil politique fondamental pour les classes dominantes. Transformée en marchandise, elle constitue le secteur d’activité d’idéologues organisés pour vendre ces produits aux gouvernements et aux complexes industriels. En France, la bande à Alain Bauer constitue la manifestation la plus exemplaire de cette collaboration intensive entre éléments de la classe politique, de la police, de l’armée, de l’industrie, de l’Université et des grands médias. En étudiant cette bande et ses réseaux, leur positionnement dans le champ de la production du contrôle, ce qu’ils disent et font, leur histoire, leurs profits et leurs stratégies, l’auteur met à disposition des cartes et des outils pour attaquer la dimension idéologique des sociétés de contrôle. Mathieu Rigouste est chercheur en sciences sociales, rattaché à l’université Paris-VIII. Il décortique les mécanismes de la domination sécuritaire. Il est l’auteur de L’Ennemi intérieur, (La Découverte, 2009).

IMG/mp3/mathieu_rigouste_la_fabrique_de_la_peur_16_03_2011.mp3

radio :
Canal Sud

caractéristiques techniques :
Durée : 40 minutes
mp3 - 192 kbps - 54,8 Mo

Télécharger :

MP3 - 54.9 Mo
Contrôle social , Entretien