Anti-patriarcat, femmes

Manif de nuit non-mixte à Lyon

Le 26 Novembre dernier s’est déroulé à Lyon une marche de nuit contre les violences sexistes. Différents collectifs et organisations féministes de Lyon organisaient l’événement. Nous nous sommes retrouvées entre 200 et 300 meufs, gouines, trans à prendre les rues à l’occasion de la journée internationale des violences faites aux femmes.

Cette marche est aussi passé dans le quartier Saint-jean, un des quartier fafs de Lyon. Il était important pour nous d’y passer, au risque de confrontations. Sans tomber dans l’anti-fascisme, mais dans une démarche féministe, nous leur avons concrètement montré que les rues ne sont pas à eux et que nous savions prendre la place.

Pourquoi une marche de nuit non-mixte ?

En tant que femme, lesbienne, trans, dans tous les espaces et tous les
milieux se vivent des violences sexistes : de l’insulte au regard
réprobateur, de la main aux fesses, allant jusqu’aux coups. Ces violences
ne sont pas interpersonnelles mais elles sont issues de la violence d’un
système patriarcal, hétéronormé, capitaliste, classiste, raciste,
validiste. Les femmes devraient se conformer à de supposées "bonnes"
attitudes, qu’on nous impose.
Nous luttons pour être libre de parler, d’agir, de vivre et d’aimer comme
on l’entend.

Ainsi, cette marche symbolique vise à dénoncer ces violences ordinaires et
à se réapproprier la rue la nuit de manière visible et festive.
Le slogan des années 70 "ne me libères pas, je m’en charge !" est toujours
autant d’actualité !

IMG/mp3/manifNon-Mixte-Lyon-320kbps.mp3

radio :
Radio Canut

caractéristiques techniques :
Durée : 9 minutes 26
mp3 - 320 kbps - 22,6 Mo

Télécharger :

MP3 - 22.6 Mo
Anti-patriarcat , Feminisme , Reportage

Commentaires